Améliorer vos compétences en matière de réseautage professionnel en vous présentant plus efficacement !

Développer son réseau professionnel fait partie des stratégies marketing indispensables pour augmenter, potentiellement, ses ventes, que l’on soit un commercial, ou un chef d’entreprise. Ce processus direct de connexion avec d’autres personnes permet en effet d’établir des relations particulières et de développer le nombre de contacts avec des professionnels ou des clients afin de profiter d’opportunités éventuelles.
global-social-networking-system

Mais cela implique de développer des compétences telles qu’une bonne présentation de soi, une maîtrise de son apparence et de son attitude, de savoir évoquer son offre de manière professionnelle et d’être capable de présenter l’entreprise sous un jour positif : ces différentes qualités vont alors permettre de « réseauter » efficacement.

Avec la concurrence actuelle et les difficultés économiques, on ne peut pas passer à côté du processus de réseautage professionnel, car il peut vraiment vous aider à établir des relations avec des employeurs potentiels, des responsables, des managers ou des directeurs et d’autres professionnels qui pourront partager des conseils précieux ou des ressources dont vous pourriez avoir besoin à l’avenir.

Dans cet article, nous verrons comment se présenter, quel look et quelle attitude avoir et comment utiliser efficacement la gestuelle. Nous aborderons également l’importance de s’exprimer de manière précise et professionnelle tout en tenant compte de votre interlocuteur, lorsque vous vous présentez dans des contextes qui peuvent être très divers.

Les meilleurs conseils pour intéresser votre interlocuteur avec vos mots

Faire une bonne première impression est indispensable, quel que soit le milieu que vous fréquentez, et bien évidemment, dans les milieux d’affaires.

Votre introduction verbale doit donc être bien conçue et percutante afin que vous puissiez laisser une impression positive sur les personnes que vous rencontrez.

En ce sens, vous pouvez commencer par poser quelques questions à votre interlocuteur sur ce qu’il attend, sa propre entreprise ou ses besoins : c’est classique, attendu, mais c’est accepté par tout le monde.

Vous ne froisserez donc personne en agissant comme cela.

Mais vous pouvez également jouer sur l’effet de surprise en citant un responsable connu ou une invention qui vient d’arriver sur le marché.

Vous pouvez également faire rêver votre interlocuteur en commençant par une phrase comme : « Et si vous aviez la possibilité de…, comment cela se passerait pour vous désormais ? ».

C’est une manière un peu plus invasive et directe d’entrer en contact, mais elle a l’avantage de vous différencier immédiatement.

Dans tous les cas, vous devez regarder votre interlocuteur dans les yeux, car les études en psychologie de la communication montrent que c’est un facteur de confiance important : tant que vous n’avez pas fini votre phrase, vous ne baissez pas les yeux…

Et pendant que la personne vous pose des questions ou répond à une demande, vous devez la regarder en souriant poliment : cela montre que vous êtes à l’écoute et intéressé par ce qu’elle a à dire.

Les mots sont bien sûr importants ainsi que la façon de les prononcer.

Le débit et la vitesse d’élocution doivent être maîtrisés, mais il ne faut pas oublier le regard, l’attitude générale ainsi que la maîtrise des gestes…

Concernant le choix des mots, nous vous invitons à ne pas noyer votre interlocuteur sous un déluge de phrase et de mots techniques : le jargon n’a jamais convaincu personne, et vous ne devez pas vouloir impressionner votre interlocuteur par votre savoir ou vos compétences : l’humilité est ici de mise !

Et nous vous invitons à évaluer fréquemment si votre discours porte réellement ou si la personne n’acquiesce que par politesse.

Nous connaissons en effet plusieurs commerciaux qui pensaient que parce que leur interlocuteur hochait la tête, cela voulait dire qu’il était convaincu par les arguments !

Ne vous fiez jamais aux gestes de l’autre, mais reformulez et posez-lui des questions pour vous assurer de sa bonne compréhension de votre discours.

Maîtriser son langage corporel ou « non verbal »

C’est le second aspect de la communication interpersonnelle, mais il est également fondamental : en effet, des études ont montré que les gens sont plus susceptibles de se souvenir des informations transmises par langage corporel que par les mots !

Les gestes peuvent être utilisés pour souligner des points clés, susciter de l’intérêt, illustrer un point de vue ou même, pour montrer de l’empathie.

Avec l’utilisation d’un langage corporel approprié, vous pouvez non seulement transmettre votre message plus efficacement, mais aussi vous assurer que votre présentation est plus engageante et que votre interlocuteur est susceptible de vous faire confiance.

Votre posture est importante : votre corps doit être droit et vos épaules droites et carrées. Cela montre que vous êtes sûr de vous et que vous êtes à l’aise avec la situation. Vous ne devez jamais apparaître comme « avachi », même si vous êtes assis sur un fauteuil confortable.

Ainsi, nous voyons encore trop souvent cette erreur qui consiste à recevoir un visiteur, par exemple sur un stand pendant un salon, en restant assis : cela ne donne absolument pas une impression favorable et un bon accueil à votre interlocuteur !

Il est également utile de se tenir à une distance appropriée de la personne à qui vous parlez : ne soyez pas trop loin, car le contact ne s’établirait pas, mais d’un autre côté, ne vous rapprochez pas trop de la personne que vous pourriez alors « effrayer » symboliquement…

Si un partage d’explications puis une négociation sont des jeux de pouvoir, tout doit se faire dans la finesse et jamais dans la contrainte !

Les gestes sont aussi très importants lors d’une prise de contact ou d’une présentation : ils peuvent aider à rendre votre discours plus intéressant et plus engageant.

Les gestes tranquilles montrent que vous êtes à l’aise avec votre sujet, ce qui peut aider à rassurer votre interlocuteur.

Vous devez vous assurer de bien utiliser vos mains, mais sans en faire « trop » : il est préférable d’utiliser des gestes subtils et légers et là aussi, sans jamais laisser apparaître une forme d’agressivité.

Enfin, vous devez vous assurer que votre visage montre une expression accueillante : le sourire poli, mais franc, est le meilleur moyen de communiquer votre professionnalisme, votre confiance en vous et votre enthousiasme.

Que porter comme vêtements pour faire bonne impression ?

Se présenter de manière professionnelle fait également partie des facteurs importants lors du contact avec autrui : votre apparence peut faire une impression durable sur votre interlocuteur et il est donc important de choisir les vêtements adéquats !

Lorsque vous décidez du choix de vos vêtements, il est nécessaire de tenir compte du contexte et du public.

Mais attention, il y a une règle d’or à respecter : vous devez toujours être à l’aise dans vos vêtements.

Si vous ne portez jamais de costume, ne vous rendez pas à un événement professionnel avec une cravate serrée, une chemise très ajustée et des chaussures neuves : vous ne vous sentiriez pas très libre et cela impactera la force de votre présentation.

Néanmoins, une tenue professionnelle pour un homme comprend généralement un costume avec une veste bien taillée, un pantalon habillé et une chemise.

Les chaussures doivent être toujours cirées et en bon état.

Dans certains contextes, la cravate est de mise.

Mais selon la situation, d’autres vêtements peuvent être plus appropriés : si vous êtes invité à un moment de détente dans une entreprise, vous pouvez y aller avec un jean bien coupé et des mocassins.

Pour les femmes, le look ne doit jamais déranger votre interlocuteur.

Ainsi, il n’est jamais très bon de vouloir séduire à tout prix avec une tenue suggestive : des vêtements de qualité adaptés à votre morphologie seront à privilégier.

Comme pour les hommes, vous devez être à l’aise avec votre apparence : si vous ne savez pas marcher avec des talons, il est inutile de vous chausser avec des escarpins de 15 cm de haut !

Pour une présentation professionnelle, il est donc important de s’habiller de manière à transmettre votre crédibilité, votre compétence et votre professionnalisme.

Visez un look soigné et professionnel en optant pour des vêtements plutôt classiques et bien ajustés.

Choisissez de préférence des couleurs douces comme le bleu marine, le gris ou le noir pour les pantalons ou les jupes et évitez les motifs ou les couleurs trop vives.

En tant que femme, vous pourrez donner un coup de « pep’s » à votre tenue en portant quelques bijoux de bon goût, mais en évitant toujours le maquillage excessif.

Vous avez donc compris, à travers les quelques exemples que nous avons partagés, que faire bonne impression vis-à-vis de votre interlocuteur, en tant que professionnel, tient à plusieurs facteurs qui vont du choix des mots à la maîtrise des gestes en passant par un choix vestimentaire respectueux mais de bon goût.

En procédant ainsi, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que la personne avec qui vous dialoguez, qu’elle vienne du monde professionnel ou qu’elle soit un client potentiel, vous accorde sa confiance et soit convaincue par vos propositions ou tout simplement, par le fait de garder le contact avec vous.

Rédigé par Regina Ruiar

Rédigé par Regina Ruiar

Content manager

Articles connexes