Histoire de la carte de visite : de la carte papier à la carte digitale

De nos jours, les cartes de visite sont très utilisées, aussi bien par les particuliers que par les professionnels. Ce petit morceau de carton est plus utile que jamais, notamment pour faire connaitre votre entreprise ou communiquer facilement vos coordonnées aux personnes que vous rencontrez. Mais peut-être vous êtes-vous déjà demandé qui l’avait inventée et à quelle époque ? Dans cet article, nous allons répondre à cette question et surtout partager avec vous un peu de sa longue histoire. Et l’aventure est loin d’être terminée puisqu’aujourd’hui, la carte de visite devient digitale avec un stockage des informations sur un serveur sécurisé : les données seront transmises directement sur le smartphone de votre interlocuteur !
histoire d'une carte de visite

Les différents types de carte de visite et leur origine

Nous parlons souvent des cartes de visite, sans trop savoir d’où elles viennent.

Les destinataires recevaient alors les informations qui vous concernaient et accordaient un « droit de visite » éventuel : ce procédé permettait ainsi à l’hôte d’être averti en avance et de pouvoir anticiper l’entrevue.

Notons qu’au début du 17ᵉ siècle, on parlait de cartes d’adresse. Elles étaient le plus souvent laissées chez les commerçants et étaient imprimées sous la forme de gravures.

Elles étaient utilisées par plusieurs catégories de personnes, des livreurs ou des fournisseurs, des artisans mais également par une une grande partie de l’aristocratie et de la bourgeoisie.

Par ailleurs, il faut ajouter que vers la fin du 17ᵉ siècle à Londres, il existait aussi des « trade cards », utilisées la plupart du temps par les hommes d’affaires afin que leurs clients puissent se rappeler d’eux et revenir commercer.

Retenez également qu’au 19ᵉ siècle, pour aller rendre visite à quelqu’un, il fallait notifier au préalable sa venue : la coutume était donc d’envoyer une sorte de carte de visite avant de s’y rendre. De même, dans les cocktails, cette carte de visite était donnée au majordome qui vous annonçait aux convives déjà présents.

On peut donc dire que le principe de la carte de visite est né au 17ème siècle en Occident, mais a gagné ses lettres de noblesse au 19e.

Par la suite, la carte de visite n’a cessé de se réinventer !

L’évolution et l’utilisation de la carte de visite

Découvrons le parcours et les différentes transformations de la carte de visite au cours des siècles.

Tout commence au XVe siècle, mais en Chine !

Avant que deux personnes ou deux parties ne viennent à un rendez-vous, il était de coutume qu’ils s’invitent d’abord. Ainsi, tout était programmé à l’avance : il n’y avait jamais d’improvisation.

Les rencontres ne se faisaient pas au hasard et s’annoncer était un geste de considération de l’un envers l’autre.

La période du 17ᵉ siècle

Au 17ᵉ siècle, il y a un fort accroissement des habitations, des magasins et des boutiques dans les villes : il était de ce fait, très fréquent de se tromper dans l’adresse du lieu où l’on devait se rendre.

C’est pour remédier à ce problème que les cartes sont apparues sous le nom de cartes d’adresse. Elles avaient une structure spéciale et permettaient à la fois d’identifier la société concernée sur une face et sur l’autre, d’orienter le visiteur ou le client : trouver sa destination était donc devenu très facile.

Cette carte d’adresse était comme une sorte de guide ou de plan en miniature.

Vers la fin de cette même période, une nouvelle forme de carte de visite vit le jour en Angleterre, sous le nom de « trade cards ».

Elle offrait la possibilité à tout marchand ou commerçant de se faire connaitre auprès de ses clients.

Mais il faut comprendre que les cartes d’affaire ou d’adresse n’ont pas continué longtemps à gagner des parts de marché : rapidement, ce sont les cartes commerciales qui ont été développées à leur place.

Que se passe-t-il au 19ᵉ siècle en ce qui concerne les cartes de visite ?

Le début du 19ᵉ siècle est la période où la gravure sur cuir a remplacé celle sur bois.

À partir de ce moment, plusieurs options ont donc été proposées aux clients qui souhaitaient des cartes de visite personnelles ou commerciales.

On pouvait par exemple choisir des cartes de visite simples qui étaient utilisées différemment selon le pays.

Aux États-Unis, il existait d’ailleurs deux catégories de cartes de visite : une pour les informations personnelles et l’autre qui concernait les affaires professionnelles.

Celles-ci étaient utilisées par le marchand ou le commerçant suivant leur besoin du moment.

La période du 20ᵉ siècle

Au cours de la première moitié du XXème siècle, les cartes de visite revêtaient de multiples visages en fonction des occasions pour lesquelles elle étaient utilisées.

On pourrait dire en quelque sorte qu’à chaque occasion, il y avait une carte spécifique.

Ainsi, on l’utilisait pour annoncer une naissance, pour accompagner un mariage ou pour rédiger un petit mot.

On pouvait également l’utiliser pour exprimer et transmettre des sentiments à une personne.

C’était un bon moyen de prouver son amour à quelqu’un ou de lui montrer son amitié et sa confiance.

La carte de visite s’adaptait en fonction de l’évènement, qu’il soit triste ou heureux.

C’est d’ailleurs à cette époque que la fonction de graphiste apparaît en tant que telle : cela va engendrer une forte créativité dans les graphismes des cartes de visite.

Du 21ᵉ siècle jusqu’à nos jours…

Ce petit morceau de carton a connu plusieurs évolutions jusqu’à aujourd’hui. Uniquement imprimée au départ et conçue pour faciliter les contacts, la carte de visite a connu plusieurs améliorations qui se sont rajoutées au fil du temps.

Par exemple, on a inséré des photographies en couleur comme fond ou encore, les fabricants ont profité des avancées technologiques en matière d’impression pour inclure des lettres ou des motifs en relief.

Le découpage laser a permis également de ciseler finement certaines cartes de visite afin de leur donner un incroyable aspect.

Mais dans le milieu professionnel, la carte de visite reste généralement plus classique car elle doit donner une bonne et fidèle image de l’entreprise.

C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on insère inévitablement le logo de la société tandis que le concepteur doit s’assurer également du respect de la charte graphique en lien avec la communication de la structure.

Ainsi, la carte de visite est souvent le premier moyen utilisé pour informer un interlocuteur et capter son attention dès le premier regard sur une société. C’est également un bon moyen de mettre en avant les qualités de l’entreprise.

Mais l’avènement des nouvelles technologies a encore amélioré l’utilisation des cartes de visite.

De nos jours, elles ne sont plus forcément sous format « papier » uniquement : il existe désormais des cartes numériques qui comportent un qr-code, ou une puce NFC.

Celles-ci jouent le même rôle que les cartes « physiques » mais présentent une efficacité d’utilisation accrue.

Il suffit de scanner le qr-code avec un smartphone pour être redirigé immédiatement vers un site Internet ou un espace sécurisé où l’on peut trouver des documents.

Quel est le rôle de la carte de visite ?

Après avoir présenté l’histoire de la carte dans son ensemble, il convient de préciser le rôle qu’elle joue.

Sachez tout d’abord que ce document est un véritable moyen de communication très utile pour une bonne identification de votre entreprise.

Elle donne également des renseignements utiles sur son propriétaire.

Si vous cherchez à transmettre vos coordonnées à de nouvelles connaissances ou à capter leur attention en une fraction de seconde, la carte de visite est alors l’outil à choisir en priorité.

Elle est très utilisée dans notre société moderne car elle permet de gagner du temps dans la transmission des coordonnées sans risquer des erreurs : il suffit de l’offrir à votre interlocuteur.

Vous venez par exemple de rencontrer une personne dans un train mais vous êtes pressé et il n’y a pas le temps suffisant pour un éventuel échange. Il suffira juste de donner votre carte de visite pour que votre interlocuteur puisse vous contacter ultérieurement.

La carte de visite est également utilisée par les entreprises pour améliorer leur visibilité : on peut d’ailleurs parfois trouver une certaine audace graphique afin de se démarquer de la concurrence ! A travers ce petit objet, c’est l’image de marque de l’entreprise qui est transmise lors d’un premier contact.

Les dernières évolutions de la carte de visite

Aujourd’hui, nous sommes finalement arrivés à l’ère des nouvelles technologies, en particulier avec tout ce qui touche au numérique.

Par ailleurs, il existe également des cartes de visite qui ont une puce NFC intégrée à l’intérieur : celle-ci va envoyer directement vers un smartphone ou une tablette, des informations qui s’afficheront automatiquement.
Nous pouvons ainsi faire fabriquer des cartes de visite qui comportent un QR code qui, une fois flashé, ouvrira le navigateur présent sur un smartphone afin d’emmener l’internaute vers un site Web ou un document numérique.
Comme on l’a vu, la carte de visite a évolué dans le temps mais est toujours restée un document précieux en matière de communication : la numérisation et la virtualisation ne sont d’ailleurs que l’évolution presque logique d’une idée vieille de plusieurs siècles.

Prenons le pari : la carte de visite a encore de beaux jours devant elle !

Rédigé par Regina Ruiar

Rédigé par Regina Ruiar

Content manager

Articles connexes